BDouin 2015

10 raisons d’apprendre l’arabe

Assalam ‘alaykum,
Vous hésitez encore pour vous lancer dans l’apprentissage de la langue arabe ?
Voici 10 bonnes raisons de franchir le pas in cha Allah!

RAISON 1 : La clé.
C’est la langue arabe qui vous donnera réellement accès à la Science.
A peine 1% des ouvrages des plus grands savants de l’Islam sont traduits.
Avoir accès à la langue arabe, c’est avoir accès à des milliers de bibliothèques qui vous étaient jusqu’à présent fermées.
STRIP_arabicTEXTE01

RAISON 2 : Le sens des priorités.
Tous les savants sont unanimes pour dire que l’apprentissage de la langue arabe est “obligatoire”.
Cette dernière est indispensable pour parfaire certaines obligations dans la pratique religieuse (telle que réciter correctement une sourate, ou le tachahoud, dans la salât).
Votre priorité, aujourd’hui, doit donc se porter sur l’apprentissage de cette langue et non sur des choses “annexes”…STRIP_arabicTEXTE06

RAISON 3 : La langue de la Oumma.
Tout comme il ne peut avoir qu’un capitaine à bord, il ne peut y avoir qu’une langue dans la Oumma.
Bien sûr, chacun possède sa langue maternelle. Mais la langue arabe devrait être la langue “officielle” de la Oumma, comme l’anglais l’est pour l’Occident.
Cela permettrait à ses membres de mieux se comprendre, s’entraider et de se réunir autour de mêmes objectifs ! (et donc, permettre à la Oumma d’être moins divisée).
STRIP_arabicTEXTE03

RAISON 4 : Suivre nos modèles.
La langue arabe est la langue de notre Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam), ainsi que des pieux prédécesseurs.
Si leurs vies vous fait rêver, et que vous désirez plus que tout leur ressembler, vous devez donc apprendre à vous exprimer comme eux !
STRIP_arabicTEXTE07

RAISON 5 : Un développement personnel.
Toutes les dernières études ont prouvé que l’apprentissage d’une langue étrangère avait un impact bénéfique sur le cerveau. Cet exercice régulier pourrait permettre de renforcer, de façon conséquente, nos aptitudes cognitives.
Certains chercheurs ont même été jusqu’à avancer que parler couramment 2 langues pouvait permettre de retarder, d’au moins 4 ans, l’apparition de la maladie Alzheimer ! (source)
De même, apprendre une nouvelle langue, c’est également découvrir une nouvelle façon de réfléchir…de concevoir les choses…d’imager le monde !
STRIP_arabicTEXTE04

RAISON 6 : Parcours professionnel.
La langue arabe fait partie des 10 langues officiellement enseignées en France.
Il vous sera même possible de passer le BAC en arabe !
Un atout indispensable lorsqu’on sait que l’Arabe est la langue officielle de 20 pays et est parlée par plus de 300 millions de personnes dans le monde.
D’autant que certains de ces pays possèdent d’énormes richesses en pétrole, et en gaz, et sont donc voués à jouer un rôle important dans le commerce mondial, aujourd’hui et demain.
STRIP_arabicTEXTE05

RAISON 7 : Au bled…
Petite dédicace à tous les natifs du Maghreb, qui n’en peuvent plus de rentrer au bled tous les étés et s’entendre dire :
“DE QUOI ?! TU PARLES PAS ARABE ?!! Ma teh chem’ch ?!!”
STRIP_arabicTEXTErectif

RAISON 8 : Héritage familial.
Comment convaincre nos enfants d’apprendre la langue arabe, si nous-même ne la parlons pas ?
Nous ne pouvons pas donner ce que nous ne possédons pas…
STRIP_arabicTEXTE08

RAISON 9 : Une sécurité.
Imaginez un seul instant qu’à cause d’une mauvaise traduction (volontaire ou pas), vous comprenez de “travers” un ordre d’Allah ? Ou une recommandation prophétique ?
Imaginez que cette recommandation en question était là pour vous préserver d’un grand danger !
Une chose est sûre : nous prenons un risque inconsidérable à ne pas apprendre l’arabe et à nous reposer uniquement sur les traducteurs…
STRIP_arabicTEXTE

RAISON 10 : Un don.
Allah (qu’Il soit exalté) a choisi la langue arabe pour révéler le Coran à l’Humanité.
Allah nous a fait ce don magnifique et d’une valeur inestimable.
Comment pourrions-nous refuser un tel “cadeau” ?
Le minimum serait de faire honneur à ce don en y consacrant un maximum de notre temps, et de notre énergie.
(Je pense, il n’y a pas besoin de dessin pour comprendre cela…)

MAINTENANT…
Si vous êtes d’accord avec ce que nous venons de dire, nous vous invitons à découvrir DARSSCHOOL.
Et peut-être que vous comprendrez pourquoi nous avons fait de l’APPRENTISSAGE DE LA LANGUE ARABE notre objectif NUMÉRO 1 !
…comme vous ??

13 comments

  1. Super article macha Allah. Pour avoir vu les manuels darschool je peux vous dire que la qualité est au rendez-vous macha Allah.

    Pour ce qui est de l’apprentissage avec un professeur je vous recommande deux sites. L’un avec des profs en direct l’autre sont des cours en vidéo pour ceux qui ont besoin de temps et qui ne peuvent pas suivre un planning :
    http://www.al-kunuz.com (merkez en ligne)
    http://www.al-foussha.com (cours en video)

  2. As-salaamou ‘alaykoum,

    BarakalLahou fikoum pour inciter les gens à apprendre l’arabe et de ne plus être suiveur des traductions des textes saints et prophétiques ! Malgré que le travail de traduction est très honorable et difficile, Dieu récompense ceux qui font tout pour que l’Islam dépasse les frontières arabophones, car elle est la religion de Dieu pour l’Homme, pas seulement pour les arabes.

    Je souhaite faire un témoignage ici en tant qu’étudiant en langue arabe depuis maintenant près de 4 ans en parallèle de mes études d’ingénieur. Je vous incite à étudier l’arabe, mais prenez votre temps, sachez que l’arabe n’est pas si simple qu’on le dit (même les arabophones vous avouerons souvent parfois avoir du mal avec l’arabe classique), il vous faudra du temps avant de pouvoir enfin comprendre quelques discussions et discuter un tout petit peu en arabe. J’ai mis 2 ans (ça parait long, mais il faut ce qu’il faut) pour enfin pouvoir discuter un tout petit peu en arabe même si ça fait rire mes interlocuteurs de par mes fautes et mon terrible accent (pas méchant, c’est la bonne humeur !). Mais même aujourd’hui après 4 ans j’ai encore du mal, c’est encore compliqué de comprendre la khutba du vendredi ou encore des discussions arabophones (Al Jazeera est un bon support pour connaître des mots d’actualité), il faut persévérer, ne jamais arrêter. Dites-vous que vous apprenez un nouvel alphabet, très différent du notre, et qu’il faut s’y habituer avant d’enfin pouvoir lire correctement (même si vous comprenez pas, vous vous familiariserez). Vous n’allez pas lire du jour au lendemain sans voyelles brèves, vous allez pouvoir lire sans chakl (vocalisation) au fur et à mesure de voir les mots, avec l’habitude évidemment.

    Je conseille à ceux qui commencent de ne pas apprendre tout seul. C’est une langue ça permet de communiquer, et pas tout seul, le mieux est d’être entouré d’arabophones (et même beaucoup d’arabophones ont du mal avec l’arabe classique, qui est quand même un peu complexe, d’incroyables règles). Grâce à quelques amis/amies qui parlent arabe, vous pourrez un peu les forcer à parler en arabe classique avec vous de temps en temps. Moi étant dans une université, véritable terrain multiculturel, je connais beaucoup qui m’aident, Dieu les récompense en conséquence.

    Je conseille aux gens de ne pas commencer à apprendre le darija (dialecte local), c’est un piège pour ceux qui n’arrivent déjà pas à parler arabe. Ils vont tout mélanger. Mais ceci piège également les arabophones qui parfois confondent leur dialecte et arabe classique (al fuss’a).

    Je vous conseille de prendre des cours d’arabe avec des linguistes, des “pros” de langue arabe (dans des centres de langues, écoles etc…), pouvant vous décortiquer les mots et vous expliquer certaines racines pour vous faciliter leurs usages. Grâce à Dieu, j’ai pu avoir un professeur très qualifié en arabe classique. J’ai pu passer cette année un niveau B1 en arabe (commentaire de texte et discours en arabe) à mon université Al HamdoulilLah.

    L’apprentissage de la langue arabe c’est pour la vie. On arrête pas d’apprendre. Si Al Jazeera vous semble trop facile (ce qui m’étonnerait au début), passez à la poésie arabe (Omar Khayyam ou d’autres…).

    Je vous conseille, quand vous étudiez un texte, un poème ou autre, de l’analyser à fond jusqu’à comprendre son vocabulaire, les structures des phrases, et de ne pas passer à un autre texte avant d’avoir décortiquer le premier. Et je vous rappelle que Google Traduction est très mauvais pour l’arabe (L’arabe est très complexe, ça serait un exploit de réussir à être parfait)

    N’ayez pas peur de faire des erreurs quand vous parlez, plus vous en ferez devant vos amis/amies arabophones, plus ils vous corrigeront, et moins vous en ferez. Moi-même les seules paroles en arabe que je fais sans fautes sont le Qur’an et les hadiths que je connais par cœur, mais le reste, on me comprend malgré mes petites erreurs et mon accent.

    Trouvez une activité ludique pour apprendre l’arabe et vivre avec. Grâce à Dieu, j’ai pu rencontrer des calligraphes comme Mohamed Boustane et d’autres pour apprendre un peu la calligraphie. Après quelques livres d’apprentissage de la calligraphie arabe depuis près de 2 ans, maintenant je suis ma voie pour apprendre l’arabe et j’apprends en calligraphiant ce que je sais, et je fais du dhikr en calligraphiant les textes sacrés et les hadiths et faire réfléchir les gens à qui je les offre. J’apprends mes textes, je rappelles les textes aux gens, que des avantages. Alors trouvez vous une voie utile avec l’arabe, et pratiquez !

    Pour ceux qui veulent s’initier à la calligraphie en amateur, je vous conseille le livre de Ghani Alani (un très grand maître calligraphe irakien, venu en France). Très bien expliqué, très complet (ponctué par des poèmes très jolis) à et vous permettant vous même d’en faire également :
    Calligraphie arabe : Initiation – Ghani Alani

    Et la cerise sur le gâteau c’est un bon voyage dans un pays arabophone et y suivre un séminaire dans une école linguiste pendant genre un mois.

    Que Dieu vous assiste dans votre apprentissage, mieux vaut apprendre lentement l’arabe, à votre rythme, plutôt que vouloir tout réussir à comprendre et arrêter trop vite. Ainsi vous réussirez Incha’Allah
    Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

    Ma’a salaama !

  3. assw…j’ai déjà contribué pour le kit écolier , il y a quelque temps.je ne pouvais rater cette chance que vous nous offrez..et si je le peux je recontribuerai incha Allah
    j’ai lu la description du projet et j’ai été plus que séduite par le travail que vous avez engagé. celà semble trés compréhensif présenté par vous ainsi.
    incha Allah de plus en plus de personnes comprendront l’importance d’appendre cette langue fort riche et si belle..ne serait ce que pour lire le coran comme il se doit.. . je souhaite fortement que ce projet voit le jour, pour ma part. bonne continuation et encore merci

  4. As Salamu 3Aleykoum wa rahmatuLlahi wa baarakatuh

    Jazzakumu Llahu kheiyran pour votre investissement.

    Je voulais juste préciser qu’avant d’apprendre la langue arabe, nous nous devons d’apprendre à la lire.

    Pour ceux qui veulent, un frère Hafidha’uLlah, commente un pdf de 10 leçons d’une dizaine de minutes chacune, afin d’apprendre cette noble langue.

    Le Pdf est très pédagogique, à chaque leçon, 4 nouvelles lettres, leur écriture, une règle de lecture, et un exercice.

    Voici le lien de la chaîne YouTube : http://www.youtube.com/playlist?list=PL0EVVOfFsNbkuQfT_JQmlTcKPs7V2tJpZ

    Pour ce qui est du support pdf, il est facilement telechargeable grave au lien dans la description.

    Qu’Allah vous facilite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *