IEF et l’école à la maison, Kézako ?

Nouvelle rubrique dans le blog du BDouin qui parle de l’école à la maison et de l’IEF (instruction en famille) avec Umm Nour, fondatrice du blog Apprends-moi Ummi et de la Ummacademy.
Un sujet de plus en plus d’actualité pour de nombreuses familles musulmanes, mais pas que…

…………………….

Si je vous dis septembre, sac à dos, travail non-stop, devoirs, et j’en passe ; vous pensez à quoi ?
ÉCOLE ? Bien vu !
Pendant que beaucoup ont repris le chemin direction école, d’autres, quant à eux, avec un minimum d’efforts et un maximum de liberté, apprennent aussi et de façon bien plus bénéfique, chez eux, sereinement.

Quoi ? Apprendre chez soi ?! Peu d’effort ? plus bénéfique ?

Le rêve, non ? Oui, on rêve tous, et notamment sur l’instruction (et l’éducation) de nos enfants : leur assurer une scolarité solide, un avenir certain…
Et bien cela est possible, sans bouger de chez soi.

L’enfant est comme l’adulte : il a un besoin d’écoute, de compréhension, d’échange aussi. Un besoin de liberté, mais également un besoin d’apprentissage. L’homme par nature aime apprendre, et cela se fait le plus souvent de façon indirecte.

Préférez-vous apprendre en étant assis sur une chaise avec un tas de feuille, ou être sur le terrain ?homeschool_01

Nous sommes d’accord…

Alors pourquoi imposer un apprentissage trop formel à nos si petits enfants ? Pourquoi les contraindre à absorber, absorber, et absorber de la théorie alors qu’ils apprendraient bien mieux par la pratique ?
Apprendre avec le parent, sereinement, au calme, et principalement avec l’environnement. Opter pour la pratique sans mettre en avant la théorie, avancer à son rythme sans contrainte. Être libre oui !
Ceci est réalisable, et est divisé en deux méthodes d’instruction (parallèlement à l’école publique), le parent pouvant s’orienter vers celle qui lui semble être la meilleure.

La première méthode d’instruction, est l’Instruction En Famille. Plus connue sous l’abréviation IEF. Elle est idéale durant la période de maternelle, l’enfant apprenant par sa famille, de façon informelle. Le parent lui met à sa disposition des outils, des activités. Les apprentissages restant basics : les couleurs, les formes, les saisons, les animaux, les lettres etc…

Comment ? En observant autour de soi.

« Le soleil est JAUNE », « la pomme est RONDE », « nous sommes en ÉTÉ », « oh regarde ce CHAT », « Voici le son M » …

L’apprentissage, c’est aussi simple que cela. Il ne sera pas étonnant de voir un enfant de 4 ans instruit en famille sachant lire, compter, et écrire. Car il se sera inspiré de ce qui l’entoure, et non d’une feuille sur un bureau. La pratique avant la théorie rappelons-le.

Et puis nous avons l’école à la maison.
Différente de l’Instruction En Famille, cette première est plus réglementée et suivant la loi : l’enfant est inscrit à une école par correspondance, il est donc scolarisé puisque son inscription aboutie sur un certificat de scolarité, les cours sont envoyés à distance, puis libre au parent d’amener les cours quand il le souhaite et de la manière qu’il le souhaite.
L’avantage ici, c’est que l’enfant est reconnu comme scolarisé officiellement, contrairement à une instruction en famille. Le parent aura simplement le rôle de transcripteur. Il n’y a donc aucune mauvaise pensée à avoir de ce type « je ne suis pas capable de faire l’école à la maison ».

Alors comment procéder, vers quoi s’orienter ? C’est très simple ! Selon vos capacités !homeschool_page_01

Une maman imaginative et créative s’orientera vers une Instruction En Famille, où elle réalisera elle-même ses cours, ou s’appuyant sur des ressources internet.

Une maman débutant, ayant plus de difficultés et besoin de repères, se penchera plutôt vers l’école à la maison.

Ce que je conseille et fortement, c’est de débuter par une Instruction En Famille, puis de s’orienter vers l’école à la maison, à compter des 6 ans de l’enfant, âge obligatoire d’instruction (et non d’aller à l’école). La raison étant simplement d’être en « règle », et ainsi ne pas être embêté par l’administration.

Au final, l’essentiel, c’est d’amener une instruction sereine, calme, individuelle, mais surtout en totale liberté, peu importe le mode d’instruction que vous choisirez.

Umm Nour, fondatrice du blog Apprends-Moi Ummi et de la Ummacademy, formation en ligne d’accompagnement à l’école à la maison. Maman de 3 loukoums, pratiquant l’instruction en famille depuis 2013. Assistante maternelle, formée à la pédagogie Montessori et Auteure de « ma sœur ta vie ton épreuve ».

…………………….
Dans le prochain article, nous vous parlerons de la socialisation de l’enfant. Un argument qui revient souvent chez les “anti-ief”. Mais nous verrons, que les “pros-ief” ne manquent pas d’arguments non plus !
Wa Allahou a’lam.

PUB_01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *